Une machine d'emballage automatique

Cobelpast

Cobelplast produit chaque année 25 000 tonnes de feuilles de plastique sur rouleaux. L'entreprise travaille selon les souhaits du client, tant en ce qui concerne la composition de la feuille que la taille des rouleaux. Cela donne une large gamme de types et de poids de rouleaux qui sont expédiés sur diverses palettes.

Cobelplast a demandé à Ceratec de développer et réaliser une ligne de conditionnement multifonctionnelle automatique. La machine est longue de 43m.

La première partie de la machine d'emballage est l'élément le plus innovant et devait être construite sur mesure par Ceratec. Elle mesure le pesage, le cerclage, le conditionnement individuel et l'étiquettage des rouleaux, ainsi que le placement d'un ou de plusieurs rouleaux sur la palette.

  • À gauche de l’installation, les rouleaux sont placés sur une table par un opérateur avec un chariot élévateur.
  • Une fois que l’opérateur a quitté la zone le transpalette, l'étape de l'emballage commence par le prélèvement d'un rouleau par le 'premier grappin' et son transport vers une 'cellule de pesage' étalonnée.
  • Après avoir été pesé, le rouleau est placé sur la 'navette cercleuse'. Celui-ci se déplace perpendiculairement par rapport à la direction que prend la pince dans le système de 'cerclage rouleaux'.
  • Après avoir cerclé les rouleaux la 'navette cercleuse' se déplace à nouveau dans la direction du 'grappin d'alimentation'.
  • Le 'grappin d'alimentation' déplace le rouleau vers la 'navette bobinage rouleaux'.
  • Le robot appose un sachet de gel de silice au coeur du coil, place les coiffes de protection sur l'espace central ouvert et applique une étiquette sur le rouleau non emballé.  La 'navette bobinage rouleaux' déplace également le rouleau perpendiculairement dans la direction de déplacement du 'grappin' dans la 'bobinage rouleaux'.
  • Après avoir banderollé le rouleau dans le film, la 'navette bobinage rouleaux' se déplace à nouveau dans la direction du 'grappin d'évacuation'.

La seconde partie de la machine sert à fixer les rouleaux sur la palette via le bobinage du rouleau et de la palette à l'aide de film rétractable, la palette étant ensuite labellisée avec une étiquette de transport, et éventuellement d'une seconde étiquette spécifique au client. Il s'agit d'une ligne ce conditionnement plus classique.

  • Le 'grappin d'évacuation' place les rouleaux sur le ‘basculeur' pour être palettisé. En fonction dont le client souhaite palettiser, la palette se trouve horizontalement ou verticalement derrière le basculeur. Il y a 3 positions de dépose.
  • Le placement de la bonne palette dans la bonne position est effectué par l’opérateur en chef. Il reçoit pour cela les instructions via le panneau de contrôle central.
  • Lorsqu’une palette est complète, elle se déplace via le convoyeur à rouleaux direction le ‘convoyeur à rouleaux avec centrage’ après quoi les rouleaux sont cerclés dans la cercleuse.
  • Au stop suivant, la palette est banderollée dans le ‘bobinage palettes'.
  • Avant d’entrer dans le magasin, un second robot appose une étiquette sur la palette terminée.